Le thème de la semaine

La Conscience

By

on

La Conscience : Définition

Le dictionnaire nous dit que la conscience est la perception plus ou moins claire que chacun peut avoir de son existence et de celle du monde extérieur.

Qu’est-ce vraiment que la conscience ?

Il est difficile de préciser ce qu’est la conscience puisqu’elle n’est pas concrète, ce n’est pas une marque physique.

Le mot conscience vient du latin Conscientia qui veut dire savoir, avoir connaissance. Si on se base sur cette étymologie, la conscience inclue ce que le sujet connait.

La conscience représente une chose différente suivant qu’on se place du côté de la psychologie ou du côté de la philosophie.

Pour la psychologie, la conscience est un état cognitif (donc un état de connaissance) non-abstrait qui permet à la personne d’interagir et d’interpréter les stimulations externes qui forment sa réalité. Une personne n’ayant pas de conscience est une personne qui est en quelque sorte débranchée de la réalité et qui ne s’aperçoit pas de ce qui se passe autour d’elle.

La philosophie, elle, considère que la conscience est la faculté humaine pour décider des actions et d’en assumer les conséquences, cela en suivant la conception du bien et du mal. Autrement dit, la conscience serait un concept moral.

Compliqué tout ça ! Vais-je avoir bonne ou mauvaise conscience d’avoir écrit cet article !!!

Ce que dit la science

L’étude de ce phénomène a été longtemps négligé sur le plan scientifique, faute d’outils expérimentaux et cela faisait essentiellement débat dans les domaines de la philosophie ou de la religion.

Au début du XXIème siècle, s’il n’existe pas encore d’explications complètes de la conscience, les neurosciences commencent à décrypter les choses et c’est Antonio Damasio qui a montré, dans son livre « L’erreur de Descartes », que l’esprit et le corps fonctionnent de manière indissociable. Dans les années 1980, les études du phénomène de la conscience concernaient surtout l’attention. Actuellement, les recherches scientifiques sur la conscience sont basées sur des analyses statistiques d’activités cérébrales et d’imageries cérébrales. Les résultats de ces études suggèrent que la conscience est un phénomène complexe qui émerge de l’interaction entre plusieurs régions et processus cérébraux.

Il existe aussi ce que l’on appelle les états altérés de conscience. On y retrouve :

  • l’évanouissement : on dit bien perdre conscience, perdre connaissance
  • le coma qui est l’absence de conscience. Et pourtant certaines personnes qui reviennent après un coma, relatent ce qu’ils ont vu ou entendu pendant leur coma (il y aurait donc un certain état de conscience pendant le coma !)

On voit donc que la science a encore beaucoup de chemin à faire pour donner plus d’explications sur la notion de conscience.

Conclusion

Je conclurai en disant que, plus nous serons dans le présent, présent à ce qui se passe autour de nous, plus nous aurons conscience de ce qui se passe réellement, de la réalité. Mais cela ne signifie pas que même si nous sommes dans le présent, nous n’allons pas en faire une interprétation, Notre interprétation, interprétation qui est notre marque de fabrique en quelque sorte.

Nous le voyons d’ailleurs entre 2 individus ayant assisté à une même scène, leur récit sera différent en relatant la scène en question.

La science a encore beaucoup à faire avant de pouvoir décrypter toutes les facettes de notre conscience.

About Chantal

Médecin, Homéopathe, experte en nutrition comportementale, je me suis très vite intéressée à la psychologie en générale et suivie de nombreuses formations dans ce domaine. Pendant plus de 15 ans, j'ai eu le privilège d'accompagner des milliers de femmes à effectuer des changements dans leur vie. A présent coach de vie, je vous transmets des outils pour réussir à être vraiment vous-même et non ce que les autres veulent que vous soyez !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *