Articles

Comment faire pour réussir

By

on

Introduction

Peu importe votre situation dans la vie : jeune et plein d’ambition, sur le chemin de la réussite, ou vous êtes déjà au sommet. Peu importe où vous êtes et ce que vous faites.

Votre pire ennemi est toujours à l’intérieur de vous, c’est votre EGO. Pour les gens avec ambition, talent et potentiel pour réussir, l’EGO fait partie du paysage.

L’EGO, obstacle pour réussir

Sigmund Freud comparait l’EGO à un chevalier sur un cheval sauvage, avec nos désirs inconscients représentés par l’animal et notre EGO qui essaye tant bien que mal de les diriger.

Ryan Holiday utilise une définition pragmatique : une croyance déplacée de sa propre importance, l’arrogance, un sentiment de supériorité qui dépasse la confiance et le talent.

Vu comme ça, l’EGO est l’ennemi de tout ce que vous savez et de tout ce que vous avez : maîtriser un métier, exprimer votre créativité, bien travailler avec les autres, construire des relations fortes et durables.

L’EGO est cette voix qui nous fait croire que l’on est meilleur que ce que nous sommes, qui nous empêche d’être en contact direct avec le monde autour de nous. Il nous dit ce que nous voulons entendre, quand nous voulons l’entendre.

A n’importe quel moment de notre vie, nous nous retrouvons dans une de ces étapes :

  • nous aspirons à réussir quelque chose
  • nous avons réussi peut-être un peu, peut-être beaucoup
  • nous avons échoué récemment ou continuellement

L’EGO est l’ennemi à chacune de ces étapes. Il empêche de construire, maintenir et retrouver le succès. En apprenant à bien le gérer, nous pouvons être humble dans nos aspirations, élégant dans notre réussite et résiliant dans les échecs.

Comment faire pour réussir

Dans notre ambition de réussir notre vie, le talent est juste le point de départ. C’est bien de penser en grand mais ensuite il faut vivre et agir en petit pour atteindre nos objectifs. Nous devons nous concentrer sur l’action et l’éducation et laisser de côté la validation et le prestige. Le succès ne sera pas grandiose mais itératif, un pas après l’autre en lui dédiant du temps.

Comment gérer notre EGO sur le chemin de la réussite ?

1) Arrêter de parler, parler, parler

C’est une tentation commune, celle de remplacer l’action par des discours et de l’auto-publicité. Sur les réseaux sociaux, tout le monde (ou presque) donne une image positive de soi : « Regarde comme les choses vont bien ! » Elle reflète rarement la vérité : « je ne sais pas, je galère, j’ai peur ».

Quand on démarre un nouveau schéma, c’est normal d’avoir des doutes. Le réflexe est de rechercher la validation des autres et on parle de notre projet comme s’il était déjà réalisé.

Il vaut mieux choisir le silence et focaliser nos efforts sur les actions à faire.

2) Faire ou être

Au long de notre vie, nous arrivons tous à un carrefour et devons choisir une direction. D’un côté, nous pouvons devenir quelqu’un, être promu et reconnu, avancer son statut mais il faudra accepter des compromis.

Ou alors, nous pouvons faire quelque chose, réaliser ce qui nous tient à coeur. Nous pouvons ne pas être reconnu, ne pas être bien vu mais nous restons fidèle à ce qui est important pour nous. Les récompenses, la validation des autres peuvent facilement nous faire dévier, nous apprendre à faire semblant.

3) Rester un étudiant

Nous n’aimons pas que quelqu’un est meilleur que nous, qu’il nous reste beaucoup à apprendre. Nous aimerions déjà être prêt, avoir tout ce qu’il faut pour réussir. Prétendre tout connaître est dangereux. Cela empêche de progresser. Il faut rester humble. Nous ne pouvons pas apprendre ce que nous pensons déjà connaître. Nous ne pouvons pas nous améliorer si nous pensons déjà être le meilleur.

La situation idéale est d’identifier quelqu’un de meilleur que nous de qui nous pouvons apprendre, quelqu’un qui connait moins que nous à qui nous pouvons enseigner et quelqu’un à notre niveau que nous pouvons challenger.

4) Ne soyez pas trop passionné !

On a l’impression que tout tourne autour de la passion. Trouver votre passion, vivre avec passion, inspirer les autres avec votre passion ! Mais se laisser uniquement guider par la passion est le chemin d’un amateur. cela ne veut pas dire rester indifférent.

Mais les Pros. enrichissent l’intérêt avec la discipline, la persévérance et la maîtrise. Une approche raisonnée itérative est peut-être moins palpitante mais elle est beaucoup plus efficace.

Si nos émotions sont un moteur puissant, elles sont de piètres pilotes. Il vaut mieux laisser le guide de nos actions à notre raison.

5) Préparer le chemin

Au début de notre vie professionnelle, d’un nouveau travail, nous pouvons avoir l’impression que nos qualités et nos talents sont sous-utilisés, que les tâches qui nous sont demandées n’exploitent pas notre potentiel.

Acceptez un démarrage humble, appliquez-vous à aider et simplifier la vie de vos collègues et votre responsable. Sur le long terme, vous aurez des résultats incroyables. Vous apprenez beaucoup en résolvant des problèmes disparates.

Vous vous créez une réputation d’être indispensable. Vous développez de nombreuses relations.

6) Se retenir

Peu importe le talent, vos relations, votre argent, si vous voulez accomplir quelque chose d’important et significatif, soyez certain que vous allez rencontrer de l’indifférence, voire de l’hostilité.

Dans ce cas, l’EGO est l’exacte opposé à ce qu’il faut. Si vous maîtrisez votre EGO, vous comprenez que quand les autres vous traitent mal, ce n’est pas vous qu’ils rabaissent, c’est eux-mêmes.

Face à l’injustice, vous aurez envie de réagir, de vous faire valoir, mais prenez l’habitude de vous retenir, ne vous laissez pas distraire.

Vous pourrez changer le système simplement après votre réussite. Jusqu’alors, trouvez la manière de l’adapter à vos fins plutôt que de défier ouvertement.

7) Sortir de la tête

Il y a des gens qui sont tellement amoureux de l’image d’eux-même et de leurs rêves, qu’ils restent coincés dans leur tête. Ils préfèrent vivre dans le monde fictif de leurs pensées que dans la vie réelle.

Dans notre tête, d’un côté nous avons une voix qui nous dit combien nous sommes brillants, doués et humbles, de l’autre, une autre voix nous rappelle constamment nos erreurs, nos doutes, notre totale absence de valeur.

Sortir de sa tête et vivre dans la réalité demande du courage mais c’est indispensable pour concrétiser nos objectifs.

8) Eviter la fierté précoce

Dès que l’on voit les premiers résultats, c’est assez commun de ressentir de la fierté, voire de l’arrogance ! La fierté affaiblit notre capacité à apprendre, à nous adapter, à construire des relations.

Quand vous vous sentez fiers, demandez-vous ?

  • Qu’est-ce que je ne vois pas maintenant qu’une personne humble verrait ?
  • Qu’est-ce que je suis en train d’éviter ou de fuir ?

Evitez la fierté précoce et persévérez vers vos objectifs !

9) Travailler, travailler, travailler

Concrétiser vos rêves, ce n’est pas une question de génie, c’est une question d’efforts constants. Ce n’est peut-être pas sexy, mais c’est une idée encourageante.

Tout le monde peut obtenir ce qu’il souhaite s’il a la patience, l’humilité et la force d’exécuter le travail.

Notre EGO pense qu’espérer quelque chose est suffisant. Il voudrait faire uniquement les choses qui assurent la visibilité, la reconnaissance.

Conclusion

Mettre en pratique ces conseils vous permettra de concentrer tous vos efforts et votre énergie dans ce qui est efficace, d’éviter les illusions et les impasses.

Référence : Mind Parachutes

About Chantal

Médecin, Homéopathe, experte en nutrition comportementale, je me suis très vite intéressée à la psychologie en générale et suivie de nombreuses formations dans ce domaine. Pendant plus de 15 ans, j'ai eu le privilège d'accompagner des milliers de femmes à effectuer des changements dans leur vie. A présent coach de vie, je vous transmets des outils pour réussir à être vraiment vous-même et non ce que les autres veulent que vous soyez !

2 Comments

  1. Sylviane

    7 septembre 2018 at 2 h 56 min

    Merci pour ce « rappel à l’ordre ». Beaucoup de passages m’ont interpelée positivement.
    Nos échanges oraux me manquent mais j’apprécie ces conseils argumentés.

    • Chantal

      16 septembre 2018 at 17 h 13 min

      Bonjour Sylviane
      Contente que nous gardions contact par ce moyen.
      J’espère que toute la famille va bien
      Au plaisir

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.